Masthead header

Béroé, Beroe cucumis, Beroes Comb Jelly

 

C’est fait ! Le catalogage et l’archivage de mes images prises cet été sont terminés. Je commence maintenant la sélection et la postproduction des images que je vais publier cet automne et cet hiver dans les différents contenus sur Aqua-Photo.

La prochaine fiche à paraître traitera des cténophores et inclura cette image prise aux Escoumins cet été. Dans une visibilité exécrable, j’ai vu apparaître dans la colonne d’eau près de la surface, ce tout petit béroé. La lumière multicolore longeant son corps est produite par huit rangées de peignes ciliés qui servent à sa locomotion. Lorsqu’ils sont agités, la lumière les frappant est décomposée et les transforme en petits arcs-en-ciel. C’est visuellement fascinant et d’une grande beauté.

2013/09/10

Phoque gris, Grey seal, Halichoerus grypus, Horsehead, Loup marin, Tête de cheval

 

Ce matin, les phoques m’ont boudé. Pour la plongée d’après-midi, j’ai donc pris la décision de monter mon appareil photo avec un objectif macro au lieu d’un grand-angulaire.

Une fois sur le fond, à l’anse Chatouilleuse, un des très beaux sites de l’île Bonaventure, je me mets à la recherche de pétoncles. J’en repère un très beau, mais en m’approchant il se referme. Je m’installe donc en position pour bien le photographier et attends patiemment qu’il s’ouvre à nouveau.

Tout à coup, je sens tirer sur ma palme. Je sais qu’il s’agit d’un phoque qui a envie de jouer, mais ô malheur, j’ai un objectif 60mm sur mon appareil. Impossible de tenter une photo du phoque dans son environnement. Je me retourne lentement et je le vois mordiller mes palmes. Je tente de faire un gros plan de sa tête, mais il n’en a que pour mes palmes. Nous commençons une danse à deux où je tourne sur moi-même et lui fait des cercles autour de moi.

Je tente quelques images, mais je m’essouffle rapidement à tournoyer. Je le sens s’énerver. Il prend une bonne mordée dans une de mes palmes. La situation devient inconfortable et je mets fin à notre rencontre en lui donnant un coup de palme sur la tête. Il prend la fuite et il va rejoindre un groupe d’une demi-douzaine de ses congénères.

À ce moment, je réalise à quel point j’ai fait un mauvais choix d’objectif. La visibilité est de plus de 20 mètres et j’ai devant moi un groupe de six phoques curieux qui ont envie de jouer… Bon, je décide d’y aller pour les gros plans et voici le résultat.

2013/08/13

 

 

Phoque gris, Grey seal, Halichoerus grypus, Horsehead, Loup marin, Tête de cheval

 

Après cinq jours, 10 plongées et 14 heures passées sous l’eau, les vents forts du sud balayant l’Île Bonaventure me forcent à prendre une journée de congé. J’en profite donc pour faire le ménage de mes images et partager avec vous un petit moment magique.

À la toute fin de ma dernière plongée, j’ai aperçu ce phoque gris juvénile. Il était étendu sur le fond tout près de l’ancre du bateau. Je me suis approché lentement. Il s’est mis à bouger et je me suis dit qu’il allait fuir. À ma grande surprise, il s’est approché de moi et est venu se coller le nez sur le hublot de mon caisson sous-marin. Le tout a duré moins d’une minute. Je n’ai pris que quelques images, car souvent, les éclairs de flashs les font fuir. En voici une de la série que j’aime bien.

2013/08/10

Carpe commune, Common Carp, Cyprinus carpio

 

En saison estivale, dans la zone fluviale du Saint-Laurent, il ne m’est jamais arrivé de ne pas la croiser en plongée. Ou devrais-je plutôt dire, me faire surprendre, car la carpe commune aime bien approcher les plongeurs par-derrière. Ce poisson est impressionnant, surtout lorsqu’il se déplace à plusieurs. Je vous invite à lire sa fiche pour en connaître davantage sur l’espèce.

2013/07/31

Malachigan, Aplodinotus grunniens, Freshwater Drum

Fraîchement revenu d’un séjour dans les mille-Îles avec 10 nouvelles plongées, 15 heures passer sous l’eau et des centaines d’images à classer. Je me suis concentré principalement sur les alentours du camping Ivy Lea où j’étais campé. J’en ai aussi profité pour aller plonger sur l’épave du Rothesay non loin de là. Ces deux sites vont prochainement être ajoutés sur Aqua-Photo. Je vais également ajouter plusieurs espèces comme le malachigan. Quelques-uns ont adopté le Rothesay et avec un peu de patience il se laisse facilement approcher.

2013/07/26

Pétoncle géant, Atlantic Deep-sea scallop, Placopecten magellanicus

Le pétoncle géant est sans aucun doute un pur délice pour le palais des amateurs de fruits de mer. Quant à moi, il s’agit surtout d’une rencontre peu fréquente en plongée et d’un pur plaisir pour les yeux. Sa belle coquille rainurée en forme d’éventail permet de le reconnaître assez facilement. Une approche en douceur vous permettra peut-être d’observer ses nombreux petits yeux bleus, car au moindre mouvement brusque, sa coquille se referme. Je vous invite à lire la FICHE pour en connaître davantage.

2013/06/16

Requin marteau halicorne, Scalloped hammerhead, Sphyrna lewini

Le 8 juin, Journée mondiale des océans, est l’occasion de se rappeler le rôle vital que jouent les océans. Pour souligner cet événement, j’aimerais vous offrir cette photo de requin marteau halicorne (Sphyrna lewini) photographiée dans l’archipel des Galapagos. Comme toutes les espèces de cette famille, il est facilement reconnaissable à sa tête très aplatie avec les yeux sur les côtés.

Il reste moins de 10 % de ces magnifiques animaux dans nos océans, mais la pêche sans merci pour leurs ailerons continue de plus belle…

2013-06-08

Oikopleura labradoriensis, Appendicularian

Cette photo d’un oikopleura remonte à septembre 1995. J’ai vraiment eu l’impression, en remontant à la fin de cette plongée, d’être dans une tempête de neige. C’est seulement en m’approchant de ces petites sphères gélatineuses que j’ai pu observer à l’intérieur d’une d’elles un tout petit animal s’agitant fébrilement. À l’époque, j’ignorais tout de cet animal pour le moins inusité. J’ai par la suite compris que cette petite sphère lui sert de filet à pêche. Je vous invite à lire la FICHE de cet animal fascinant.

2013/06/02

Crapet-soleil se réfugiant dans les plantes aquatiques.

Je profite de ce dernier billet du mois de mai pour vous parler d’une autre plante aquatique magnique que j’aime beaucoup observer, le cornifle nageant. Cette plante ressemble beaucoup aux branches d’un sapin et les poissons, en particulier le crapet-soleil, aiment bien s’y réfugier. Je vous invite donc à lire la fiche et à jeter un coup d’oeil à la galerie photo du cornifle nageant.

2013-05-26