Masthead header

Le pétoncle géant

Pétoncle géant, Atlantic Deep-sea scallop, Placopecten magellanicus

 

Pétoncle géant
Placopecten magellanicus
Atlantic Deep Sea Scallop

Le pétoncle géant peut facilement être distingué des autres mollusques bivalves par sa belle coquille rainurée en forme d’éventail. Il n’y a que son cousin, le pétoncle d’Islande, beaucoup plus petit et portant des rainures plus profondes, avec lequel il peut être confondu. Toutefois, une rencontre en plongée demeure relativement rare. Dans le Saint-Laurent marin, l’Archipel de Mingan est possiblement un des meilleurs endroits pour en voir. J’ai souvenir d’en avoir observé un bon nombre sous la coque de notre bateau ancré dans la baie de l’Île Quarry.

Sa coquille, de forme circulaire, est composée de deux valves pouvant atteindre une taille de 20 cm. La valve supérieure est convexe et sa couleur est d’un brun rougeâtre. La valve inférieure est plate et d’une couleur blanchâtre. Deux auricules presque symétriques sont visibles au niveau de la charnière. À l’intérieur, un muscle adducteur rond de 2 à 5 cm permet de refermer la coquille. C’est la partie comestible du pétoncle. De petits organes photosensibles (yeux) et des tentacules sensoriels sont bien visibles lorsque la coquille est ouverte.

Pour se nourrir, le pétoncle géant filtre l’eau et capte le plancton et la matière organique en suspension dans la colonne d’eau. Ses principaux prédateurs sont les étoiles de mer, les crabes, les homards et divers poissons de fond. Pour fuir ses prédateurs et se déplacer, il referme les valves de sa coquille en contractant son muscle adducteur et éjecte de l’eau par les côtés de sa charnière.

La reproduction à lieu à la fin de l’été et à l’automne. Elle serait stimulée par une baisse de la température de l’eau. Les pétoncles mâles et femelles libèrent leurs gamètes qui se croisent au hasard des courants. Une femelle pétoncle peut libérer jusqu’à 100 millions d’oeufs. Les larves issues de la fertilisation dériveront au gré des courants pendant une période de 4 à 6 semaines pour ensuite se poser sur le fond. Son espérance de vie est de 21 ans.

Il faut de 4 à 5 ans au pétoncle géant pour atteindre la taille commerciale de 9,5 cm. Il s’agit l’une des espèces les plus importantes de la catégorie des mollusques et crustacés à valeur commerciale du Canada. Il est généralement pêché par la drague, méthode de pêche qui endommage sévèrement les habitats de fonds marins et les espèces qui y vivent. Toutefois, le pétoncle géant fait également l’objet d’élevage, particulièrement au Québec.

Sa distribution géographique couvre la côte est Atlantique, du Labrador jusqu’en Caroline du Nord. On retrouve le pétoncle géant sur les fonds de gravier et de sable sous la ligne de marée basse, jusqu’à des profondeurs de plus de 300 mètres.

.

Pétoncle géant, Atlantic Deep-sea scallop, Placopecten magellanicusPétoncle géant, Atlantic Deep-sea scallop, Placopecten magellanicusPétoncle géant, Atlantic Deep-sea scallop, Placopecten magellanicusPétoncle géant, Atlantic Deep-sea scallop, Placopecten magellanicusPétoncle géant, Atlantic Deep-sea scallop, Placopecten magellanicus

.

 Retour à la vie marine du St-Laurent

.

.