Le Lock 23

Plongeur au Lock 23

 

En ce dimanche d’automne 2013, je me suis offert le plaisir d’une plongée au Lock 23. Étant près de la rive et à proximité d’une descente de bateau, ce site n’est pas recommandé pendant la saison estivale. Toutefois, tôt au printemps et tard à l’automne, alors que les bateaux sont remisés et que la visibilité est souvent excellente, le site du Lock 23 est une destination idéale pour une plongée d’une journée à partir de Montréal. Une mise en garde, toutefois, ce site n’est pas pour les débutants. Le trajet s’étalant sur près d’un kilomètre, la présence de courant et la difficulté à s’y orienter, classe ce site pour plongeurs expérimentés seulement.

Au début du siècle dernier, le Lock 23 faisait partie d’un réseau d’écluses permettant aux bateaux de contourner les nombreux rapides du Saint-Laurent. Ces dernières ont été submergées en 1959 lors de la création de la voie maritime. Situés en Ontario, sur la rive nord du Saint-Laurent, les vestiges submergés de l’écluse 23 sont accessibles à partir de la descente de bateau publique de la ville de Morrisburg.

Pour s’y rendre à partir de Montréal, empruntez l’autoroute 20 Ouest, puis la 401 en direction de Toronto. Après environ 150 km de route, prenez la sortie 750. Rouler ensuite vers le sud en direction de Morrisburg.  À la route 2, continuez tout droit sur environ 300 mètres. Lorsque vous verrez la descente de bateaux, stationnez-vous, car vous êtes arrivé à destination.

Une fois sur place, deux options s’offrent à vous. La première est de vous mettre à l’eau à l’ouest du quai et de la descente de bateaux. Le trajet débute en palmant pendant deux ou trois minutes vers le sud. Une fois dans l’ancien canal, à environ 20 pieds de profondeur, repérer le mur nord du canal. Ensuite, vous n’avez qu’à vous laisser dériver sur environ 500 mètres, en compagnie d’achigans et de carpes communes. Une fois les structures de l’écluse en vue, l’exploration commence. Faites attention à votre flottabilité, car le courant et la variation de profondeur vous demanderont de constants réajustements. Une fois l’exploration de l’écluse terminée, allez jusqu’au bout de grand mur et suivez la corde en direction de la rive où une petite plage vous attend.

La deuxième option est de commencer la plongée plus à l’est, au bout de la rue Augusta. La mise à l’eau à cet endroit permet d’explorer les vestiges d’une station hydroélectrique ainsi que l’ancienne station de pompage de Morrisburg où il est possible de faire une courte pénétration. Cette dernière ne devrait être envisagée que si vous possédez les compétences nécessaires. Ensuite, on se laisse dériver jusqu’à l’écluse. Ce trajet étant plus long, une bonne réserve d’air est essentielle. Quant à moi, je m’assure d’être toujours accompagné par des plongeurs qui connaissent très bien le site. Je peux ainsi me concentrer sur la réalisation de mes images que j’aimerais vous proposer de visionner. Je termine en remerciant Jean-François Blard, Éric Nadeau et Serge Larochelle de m’avoir si bien guidé.

.

Galerie Photo

.

LIENS UTILES

SCUBAPÉDIA : Informations supplémentaires sur l’épave
SAVE ONTARIO SHIPWRECKS : Organisation pour la sauvegarde des épaves en Ontario
CARTES GOOGLE
Lock 23-carte