Masthead header

Le crayon d’argent

Crayon d’argent, Labidesthes sicculus
,Brook silverside

Crayon d’argent
Labidesthes sicculus
Brook silverside

J’ai pu observer ce petit poisson qu’à deux reprises seulement. C’était au lac St_François et les deux fois j’étais en plongée de nuit. Toujours près de la surface, il se déplace en banc le jour et la nuit venue, il s’approche du rivage et est plus solitaire. Pour l’apercevoir, il s’agit de balayer avec le vaisseau lumineux de sa lampe de plongée l’eau à quelques centimètres de la surface. Si vous apercevez un petit bâtonnet très brillant, il s’agit d’un crayon d’argent.

Le crayon d’argent est mince et allongé. Il est petit et mesure, en moyenne, de 7 à 8 cm. La tête est longue et aplatie sur le dessus. Les yeux sont grands et les mâchoires, en forme de bec, semblent orienter la bouche vers le haut. Ce poisson possède deux nageoires dorsales, dont la première porte des épines. La caudale est bien fourchue, la nageoire anale est la plus grande, et les pectorales sont bien développées. Le crayon d’argent est de couleur bleu-vert avec des reflets argentés. Les flancs sont marqués d’une bande transversale brillante et de couleur argentée, caractéristique de l’espèce. Les plus jeunes sont quant à eux presque transparents.

Le crayon d’argent fraie au printemps et en été, de mai à juillet. Il opte généralement pour des fonds où la végétation aquatique est abondante, mais peut aussi frayer sur fond de gravier. Il atteindrait la maturité sexuelle à l’âge d’un an. Les œufs orangés sont munis d’un mince filament adhésif qui leur sert d’ancrage. Il se nourrit d’insectes et de petits crustacés, qu’il capture à l’aide de ses mâchoires en forme de bec. Sa croissance est des plus rapides et sa durée de vie est limitée à environ un an et demi, deux ans tout au plus.

On le trouve principalement dans les lacs clairs et herbeux. Au début de sa vie, il demeure en surface et au-dessus des zones pélagiques. Vers la fin de l’été, il s’approche des zones herbeuses et moins profondes. Au Canada, le crayon d’argent est présent dans le réseau des Grands Lacs et du Saint-Laurent, et semble limité, au Québec, au bassin du Saint-Laurent. Cette espèce étant très sensible à la turbidité, on doit, pour l’observer, plonger dans les eaux les plus claires du Saint-Laurent, soit en amont de Valleyfield.

 

Texte tiré du guide d’identification La vie en eau douce – Auteur Robert La Salle
La vie en eau douce

 

Références bibliographiques