Masthead header

L’anémone rouge du nord

Anémone rouge du Nord au Parc marin du Saguenay-Saint-Laurent

 

Anémone rouge du Nord
Urticina felina
Northern Red Anemone

L’anémone rouge du Nord est la plus belle et la plus imposante des anémones observées dans l’Estuaire maritime et le Golfe du Saint-Laurent. Le diamètre de sa colonne atteint parfois de 10 à 15 cm. Cette dernière présente de petites aspérités disposées verticalement sur lesquels s’agglutinent souvent de petits débris. Au nombre variant de 80 à 160, ses tentacules sont courts et épais. La couleur de cette anémone est très variable. La plus commune se situe dans les teintes de jaune orangé avec des lignes rouge foncée à la base des tentacules.

Ses tentacules sont recouverts de cellules paralysantes (nématocystes) servant à capturer ses proies, qu’elle porte ensuite à sa bouche. Son alimentation se compose principalement de poissons, de crustacés, de mollusques.

On peut l’observer sous la ligne de marée basse jusqu’à 100 mètres de profondeur. Elle se fixe solidement au substrat dur, tel que les parois rocheuses, les boulders et les fonds rocheux en général. L’anémone se fixe également aux structures artificielles, telles que les quais et les épaves. On l’observe parfois sur les sédiments mous, lorsqu’elle trouve une roche enfouie pour s’y fixer, ou encore, balancée par le courant et les vagues, sur la lame d’une laminaire.

Elle est présente dans l’Estuaire maritime et le Golfe du Saint-Laurent, ainsi que sur la côte Est de l’Atlantique, de l’Arctique à Cape Cod.

RL

Visiter la galerie photo