L’anémone marbrée

Anémone marbrée, Stomphia coccinea, Red Stomphia Anemone

 

Anémone marbrée
Stomphia coccinea
Red Stomphia Anemone

L’anémone marbrée est commune dans le Saint-Laurent marin, particulièrement aux Escoumins, où vous êtes assuré de pouvoir l’observer à chaque plongée. Elle peut facilement être confondue avec l’anémone rouge du nord. Toutefois, ses tentacules semblent souvent plus courts par rapport à sa colonne et l’ensemble de la population visible à une plus grande profondeur.

La taille de l’anémone marbrée peut atteindre 12,5 cm et un diamètre de 7 cm. Sa colonne est lisse et le disque oral est orné de tentacules. Sa couleur est très variable. La colonne, généralement tachetée, peut être blanche, jaune, orangé ou rouge. Le disque et les tentacules sont plus pâles et les tentacules souvent marqués par deux bandes foncées.

Ses tentacules sont recouverts de cellules paralysantes (nématocystes) servant à capturer ses proies, qu’elle porte ensuite à sa bouche. Son alimentation se compose principalement de petits poissons et d’invertébrés.

On peut l’observer à partir d’environ 10 mètres, mais serait présente jusqu’à des profondeurs de 400 mètres. Elle se fixe solidement au substrat dur, tel que les parois rocheuses, les boulders et les fonds rocheux en général, mais aussi sur coquillage et des roches déposées sur des substrats sablonneux ou vaseux.

Sa distribution géographique couvre l’Estuaire maritime et le Golfe du Saint-Laurent, ainsi que sur la côte Est de l’Atlantique, de l’Arctique jusqu’au Maine.

.

galerie photo

.