Masthead header

La stichée arctique

 

Stichée arctique, Stichaeus punctatus, Arctic shanny

 

Stichée arctique
Stichaeus punctatus
Arctic shanny

Ce petit poisson de fond est commun dans le Saint-Laurent marin, particulièrement sur la Côte-Nord. Visible surtout le jour, il se glisse entre les pierres et les rochers. Lorsqu’il se pose, il replie souvent sa queue vers sa tête.

Le corps de la stichée arctique est modérément allongé et compressé latéralement. Sa taille peut atteindre 22 cm. Sa tête est pointue et ses yeux, séparés par un espace, sont de taille moyenne. La nageoire caudale est petite, arrondie et séparée des nageoires dorsale et anale. Les nageoires pelviennes sont petites. Les nageoires pectorales sont modérément larges et arrondies. La ligne latérale est incomplète.

Sa couleur est généralement brunâtre, avec des variations allant jusqu’au rouge vif. La partie inférieure de la tête est marquée de 6 ou 7 traits foncés. Le ventre est blanchâtre. L’on distingue 5 ou 6 tanches foncées sur la nageoire dorsale. Les pelviennes sont jaunâtres.

La stichée se nourrit d’amphipodes, de petits crustacés et d’autres invertébrés. Elle est la proie de morues, de flétans et d’oiseaux piscivores.

Elle est présente dans l’Estuaire maritime et le Golfe du Saint-Laurent, ainsi que sur la côte Est de l’Atlantique, de l’Arctique au Maine. On retrouve la stichée arctique près des côtes, sur les fonds rocheux, mais aussi à proximité des quais, des épaves.

La stichée arctique peut être confondue avec l’ulvaire deux lignes et la sigouine de roche.

RL

Visiter la galerie photo