Masthead header

La chélydre serpentine

 

Chélydre serpentine, Chelydra serpentina, Common Spapping Turtle

 

Chélydre serpentine
Chelydra serpentina
Common Spapping Turtle

La chélydre serpentine, ou tortue happante, est la plus large et la plus primitive de nos tortues d’eau douce. Son corps mesure, en moyenne, de 20 à 45 cm de longueur. Sa dossière possède trois carènes, qui s’estompent chez l’adulte, et un plastron réduit et cruciforme. Sa carapace est généralement brunâtre et sa queue, longue, porte des écailles en dents de scie sur son arête supérieure.

Au printemps, la chélydre serpentine sort de son hibernation et s’accouple au hasard des rencontres. Au début de juin, les femelles pondent de 30 à 80 œufs, et les jeunes quittent le nid au début de septembre. Elles ont une alimentation très variée, qui inclut les végétaux, les invertébrés, les poissons et même certains oiseaux, tels que les canards, jeunes et adultes.

Elle vit dans les lacs et les cours d’eau, mais ne dédaigne pas les marais. Au Québec, la chélydre serpentine est présente principalement dans le bassin du Saint-Laurent.

RL

 

Texte tiré du guide d’identification La vie en eau douce – Auteur Robert La Salle
La vie en eau douce

 

Références bibliographiques