Tests sur l’utilisation du mode TTL avec les flashs sous-marins

Caisson Aquatica - Nikon D 800 - Deux flashs Ikelite DS161 - Module iTTL

En ce dimanche matin d’avril, après un très long et pénible hiver, c’est avec un immense plaisir que je me suis dirigée vers la petite communauté de Cardinal, situé sur les rives du Saint-Laurent en Ontario. J’avais rendez-vous à l’épave du Conestoga avec quelques amis plongeurs.

Pour plusieurs, il s’agissait de la première plongée de l’année. Quant à moi, mon projet était de tester en milieu naturel le module iTTL d’Ikelite, combiné aux flashs DS161, le tout branché à mon caisson Aquatica pour le Nikon D800. J’ai aussi testé le mode TTL du compact PowerShot G16 avec le caisson Ikelite et un flash DS125.

Mes tests en piscine ayant été très concluants, j’avais bien hâte de voir comment le mode TTL avec mes flashs sous-marins allait se comporter dans des conditions plus difficiles. Au printemps, il est rare que les conditions au Conestoga offrent autre chose que du courant, une visibilité réduite et une eau très froide. Comme prévu, c’est exactement ce que nous avons eu.

Mes tests avec les deux appareils ont duré 55 minutes. Ayant opté pour des gants plutôt que des mitaines, je suis sorti de la plongée avec les mains complètement gelées. Mon ordinateur de plongée indiquait que la température de l’eau oscillait entre deux et trois Celsius.

Les résultats obtenus m’ont assurément converti au mode TTL avec les flashs sous-marins. Je vous invite à lire le compte rendu de mes tests en cliquant sur le lien suivant : l’utilisation du mode TTL avec les flashs sous-marins.

2015/04/12