Le lançon d’Amérique en super macro photographie

Lançon d'Amérique, American sand lance, Ammodytes americanus

 

Lors de mon dernier passage aux Escoumins, j’ai poursuivi mon travail photographique en super macro photographie. Équipé de mon nouveau caisson sous-marin Aquatica pour mon appareil Nikon D800, je me suis mis à la recherche de petits organismes à photographier. J’avais quelques idées en tête au départ, mais je les ai rapidement abandonnées lorsque j’ai réalisé qu’il y avait des lançons d’Amérique enfouie dans les sables. Je me suis donc éloigné des pourtours rocheux afin de ratisser le fond sablonneux de la baie. Comme des flèches argentées, je les voyais sortir du sable à une vitesse hallucinante. C’était un peu décourageant, mais à l’occasion, je réussissais à repérer un lançon la tête sortie du sable. Moins nerveux que ses autres congénères, j’ai réussi à quelques reprises à les approcher suffisamment près pour prendre quelques clichés en gros plan.

Je vous invite à lire la fiche du Lançon d’Amérique ainsi qu’à visionner la galerie photo.

During my last dive trip to Les Escoumins, I resumed my photographic work in super macro photography. Equipped with my new Aquatica underwater housing for my Nikon D800, I started looking for small marine organisms to photograph. I had some ideas in mind, but I quickly abandoned them when I saw American Sand Lances buried in the sand. I then started to comb the sandy bottom of the bay. Like silver missiles, I saw them flee their hiding in the sand at incredible speed. It was a little discouraging, but on occasion, I managed to spot one with its head out of the sand. Less nervous than others, I managed a few times to get close enough to take a few shots at close range.

2012/10/17