Le frai, une période critique pour les poissons

Le frai de l'achigan à petite bouche

Le frai, la période de reproduction chez les poissons, se déroule souvent à la fin du printemps. C’est le cas de l’achigan à petite bouche. Sur cette photo, les points noirs ne sont pas des débris flottants dans la colonne d’eau. Ce sont de petits achigans en devenir dont l’éclosion est récente. Le frai est une période cruciale pour la survie des poissons. Chez la plupart des espèces, c’est le mâle qui prépare le nid. Les femelles séduites, car il peut y en avoir plus d’une, déposent leurs oeufs dans le nid que le mâle s’empresse de féconder. La femelle quitte ensuite le nid et c’est le mâle qui assurera la protection des oeufs ainsi que des alevins qui émergeront.

Quant à nous, plongeurs, il est important de ne pas ajouter indûment de stress aux mâles qui en ont plein les nageoires à maintenir et protéger le nid. En plus de ventiler les oeufs, ils doivent à chaque instant repousser les prédateurs, soit les autres espèces de poissons, dont le seul objectif est de se délecter des oeufs déposés dans le nid.

S’il vous arrive, comme ce fut souvent le cas pour moi, de tomber par hasard sur un nid, prenez un peu de recul et immobilisez-vous. En quelques secondes, le mâle ignorera votre présence et vous le verrez repousser une pléiade de prédateurs, dont le gobie à tache noire. Cette espèce introduite est une peste. J’ai récemment observé un crapet de roche sur son nid repousser sans relâche plus d’une vingtaine de gobies. Cette espèce introduite par les eaux de ballast des navires en provenance d’Europe a rendu la période du frai un enfer pour nos espèces de poisson indigènes. De grâce, observez-les avec respect.

2012/06/28