Visite printanière du Conestoga

Épave du Conestoga dans le Saint-Laurent, région Milles-Îles

Épave du Conestoga

 

Ce matin, à l’écluse 21, nous étions sept ou huit plongeurs. Cette fois-ci, nous sommes les seuls. Là aussi, le courant s’empare de nous plus qu’à l’habitude et la visibilité est moche. Le beau temps des derniers jours me fait sans doute oublier que nous ne sommes qu’en avril. Un coup d’œil au thermomètre de ma console me le confirme. L’eau est à 7 degrés, ce qui est tout à fait printanier. Les poissons étaient peu nombreux ; nous avons pu observer un brochet, un doré et quelques achigans. Au retour, nous avons taquiné une ou deux écrevisses. Lors d’un des passages dans l’épave, je me suis amusé à photographier la portion métallique du moteur qui sort de l’eau et que l’on peut observer de la surface.

RL