Masthead header

Phoque gris - Halichoerus grypus - Grey Seal

Une rencontre sous-marine avec un mammifère marin, tel que le phoque gris, est toujours extraordinaire. C’est d’ailleurs la raison principale pour laquelle je retourne si souvent plonger à l’île Bonaventure. Au fil des ans, quoique tout à fait imprévisibles, les rencontres avec cet animal fascinant sont de plus en plus fréquentes. Ce sont surtout les juvéniles, plus enjoués, qui viennent à notre rencontre. Ils semblent prendre un grand plaisir à mordiller nos palmes. 

Je vous propose de jeter un coup d’oeil à LA FICHE de cette magnifique espèce ainsi qu’à visionner la GALERIE PHOTO que j’ai préparé pour vous.

2014/09/09

Jamborée de plongée Percé 2014

Puisque toute bonne chose a une fin, me voilà de retour à la maison après plusieurs semaines de vacances estivales. Comme chaque année, un long processus de sélection et d’identification d’images m’attend. Je viens tout juste de terminer le premier tri et j’aimerais vous présenter quelques images prises durant le Jamborée de plongée 2014 à Percé organiser par la FQAS.

Bien sûr, le point culminant de toute plongée à l’île Bonaventure est une rencontre avec un phoque gris, mais les fonds marins qui entourent l’île ont beaucoup plus à offrir. À chaque plongée, il est possible d’observer des homards en quantité impressionnante, des crabes, des bernard-l’ermite, sans compter les tanches-tautogues, les sébastes, les chaboisseaux et j’en passe. Bon visionnement !

2014/08/22

Visionner la galerie

FucusAnémone rouge du nord - Urticina felina - Northern red anemonePhoque gris - Halichoerus grypus - Grey SealPhoque gris - Halichoerus grypus - Grey SealChaboisseau
ancre et épaveHomard - Homarus americanus - American LobsterCrabe commun - Cancer irroratus - Atlantic Rock CrabBernard-l’ermite acadien - Pagurus acadianus Acadian - Hermit CrabPhoque gris - Halichoerus grypus - Grey Seal

Tanche-tautogue - Tautogolabrus adspersus - Cunner

Un vent du nord soufflant sur l’île Bonaventure nous a obligés à plonger à la Baie des Marigots. Il y avait un moment que je n’y étais pas allé. Je ne me souvenais pas qu’il y avait autant de tanches-tautogues sur ce site. Ils n’ont aucune crainte des plongeurs et nous approchent très près du visage. Ils apprécient la chair tendre de nos lèvres mises en évidence par notre détendeur. Je connais plusieurs plongeurs qui se sont fait mordiller les leurs.

2014/08/07

Phoque gris au Jamborée Percé 2014

Ce matin, deuxième journée du Jamborée de plongée à Percé, j’ai passé plus de trente minutes avec trois phoques. Je savais que les phoques gris aimaient mordiller les palmes colorées. J’en suis maintenant absolument convaincu. Je plongeais avec Jonathan Grant, représentant Aqua Lung. Il avait des palmes avec un accent orangé très visible. Les trois phoques gris sont restés avec nous plus de trente minutes. Ces animaux sont fascinants et ils se sont amusés à tourner autour de nous et nous approcher sans relâche.

2014/07/31

Le Jamborée de Percé 2014 avec Robert La Salle

 

En prévision du Jamborée de Percé 2014 qui arrive à grands pas, je viens de terminer l’adaptation de ma conférence de 3 heures sur la photo sous-marine au format 30 minutes du Jamborée. Tout un exercice ! 

2014/07/15

rvpr

Cet été, j’ai le grand plaisir de participer aux côtés de dix autres photographes, au Rendez-vous photo du Richelieu. Il s’agit du premier événement photographique d’importance en Montérégie. Située dans 9 municipalités le long du Richelieu, cette exposition extérieure présente plus de 300 photos de 3 pieds sur 4 pieds.

Quant à mon exposition, Sous les eaux du Saint-Laurent, elle est présentée à Saint-Jean-sur-Richelieu, à la Place Jacques-Paul, le long du Canal Chambly.

Vous pouvez vous y rendre tout l’été, du 14 juin au 1er septembre.

2014/06/14

Mes quatre baggages : Nanuk 950, Akona Expedition, ThinkTank Airport TakeOff et Urban Disguise 50 V2.0

Mes quatre baggages : Nanuk 950, Akona Expedition, ThinkTank Airport TakeOff et Urban Disguise 50 V2.0

Les vacances, pour bon nombre de plongeurs, symbolisent les voyages vers le Sud. Évidemment, les photographes sous-marins n’échappent pas à l’attrait des récifs coralliens aux eaux chaudes limpides.

Une fois la destination choisie, c’est toujours avec beaucoup d’excitation que les préparatifs du voyage commencent. Toutefois, pour les photographes sous-marins, ces préparatifs sont souvent synonymes de maux de tête. Jadis, je transportais sans frais supplémentaires jusqu’à 5 valises remplies d’équipements, avec un poids total dépassant 100 kg. Cette époque est bien révolue.

Je vous propose un article sur la photo sous-marine et le transport de l’équipement.

2014-06-10

 

Le masque de l

Le travail de numérisation de mes images de l’Empress of Ireland est terminé juste à temps pour la commémoration du centenaire du naufrage de ce grand navire. Pour préparer cette galerie, j’ai dû remonter aux années 80 dans mes archives photographiques. Plus exactement, les images que vous allez visionner ont été réalisées lors de 19 plongées faites entre les années 1985 et 1991. Le récit qui accompagne les images est basé sur des faits historiques ainsi que sur des souvenirs de mes plongées pour toujours gravés dans ma mémoire.

L’Empress of Ireland n’est pas une quelconque épave. Ce naufrage constitue la plus grande tragédie maritime de l’histoire du Canada et elle est le lieu de sépulture de plusieurs centaines d’âmes. Cette réalité, à chacune de mes visites, a toujours été très présente à mon esprit.

Texte et galerie photo

2014-05-29

Plonger à Little Cayman

J’ai capté cette scène sous-marine illustrant un groupe de plongeurs à Little Cayman. Notre bateau, visible en arrière-plan, se localise à plus de 50 mètres. Rarement, j’ai vu des visibilités aussi grandes sous l’eau. Ces dernières témoignent des climats stables typiques des zones tropicales.

Comme plongeurs des climats tempérés, nous ne devrions pas être trop déçus des visibilités réduites de nos eaux. Le plus souvent, elles corespondent à des eaux plus productives et donc capable de supporter une vie aquatique beaucoup plus importante.

2014/05/21

Raie à little CaymanDernière journée à Little Cayman. Au programme, rinçage et séchage du matériel de plongée, un peu de classement d’images et beaucoup de chaises longues.

Il y a, parmi les images que j’ai retenues, celle-ci que j’aime bien. Les raies, lorsqu’elles sont approchées fuient, demeurent immobiles ou comme celle-ci, s’enterrent.

2014/05/16