Masthead header

Le Mille Roches Power House

Plonger au Mille Roches Power House est très différent d’une plongée sur une épave. Bien qu’il s’agisse à mon avis d’une tragédie d’aussi grande envergure que le naufrage d’un bateau, elle a été très différente.

Lors de la construction de la voie maritime du Saint-Laurent, plusieurs villages ont été déplacés. Il n’y a pas eu de perte de vie lors de la relocalisation, mais des milliers de personnes qui habitaient dans ces villages depuis de décennies ont été déracinées, sans compter le désastre écologique occasionné par les inondations nécessaires pour la création de la voie maritime.

Plonger au Mille Roches Power House c’est revenir au début du siècle dernier où des travailleurs s’affairaient tous les jours à entretenir une mini centrale hydro-électrique qui alimentait en électricité le village de Milles Roches et ses alentours.

Je vous invite donc à lire le court texte sur le site du Mille Roches Power House et à visionner la galerie photo que j’ai préparée.

2015/04/28

 

Lancement de Photoshop Lightroom CC

Adobe a lancé cette semaine une nouvelle version de leur très populaire logiciel Photoshop Lightroom CC/6. Sois une version par abonnement et une version autonome.

Plusieurs nouveautés ont été incluses, mais les principales touchent très peu le travail de postproduction des photographes sous-marins. Je pense à la fonction de reconnaissance faciale, à la photo panoramique et à la photo HDR. Je vais certainement les utiliser, mais pas dans un contexte de photo sous-marine.

Les nouveautés qui nous touchent beaucoup plus sont l’amélioration de la performance du module Developpement et des fonctions d’importation et d’exportation. Il y a aussi l’ajout d’un pinceau de correction incorporé au filtre radial et au filtre gradué ainsi qu’une myriade de petits changements.

Je vous propose de visiter le site web de Victoria Bampton (anglais) qui a fait une description détaillée de toutes les nouveautés de cette récente version.

2015/04/23

L

Une fois passés la thermocline et le choc de l’eau froide, c’est l’excellente condition de l’épave et la visibilité l’entourant qui m’ont impressionné. Évidemment, à 100 pieds, je devais bien gérer mon temps de fond et mon air, tout en restant concentré sur mon travail de photographe sous-marin. Je vous propose donc un court texte et une galerie photo sur l’épave du City of Sheboygan, une magnifique Goélette vestige d’une époque passée.

2015/04/20

13765-2

Maintenant que l’été est à nos portes, je me lance dans une série sur les sites de plongée du Saint-Laurent. Le premier est l’épave du Glendora. Coulée dans la région de Kingston, elle est peu connue, mais non moins intéressante. Je vous propose un court texte ainsi qu’une galerie photo vous permettant de la découvrir.

2015/04/18

Caisson Aquatica - Nikon D 800 - Deux flashs Ikelite DS161 - Module iTTL

En ce dimanche matin d’avril, après un très long et pénible hiver, c’est avec un immense plaisir que je me suis dirigée vers la petite communauté de Cardinal, situé sur les rives du Saint-Laurent en Ontario. J’avais rendez-vous à l’épave du Conestoga avec quelques amis plongeurs.

Pour plusieurs, il s’agissait de la première plongée de l’année. Quant à moi, mon projet était de tester en milieu naturel le module iTTL d’Ikelite, combiné aux flashs DS161, le tout branché à mon caisson Aquatica pour le Nikon D800. J’ai aussi testé le mode TTL du compact PowerShot G16 avec le caisson Ikelite et un flash DS125.

Mes tests en piscine ayant été très concluants, j’avais bien hâte de voir comment le mode TTL avec mes flashs sous-marins allait se comporter dans des conditions plus difficiles. Au printemps, il est rare que les conditions au Conestoga offrent autre chose que du courant, une visibilité réduite et une eau très froide. Comme prévu, c’est exactement ce que nous avons eu.

Mes tests avec les deux appareils ont duré 55 minutes. Ayant opté pour des gants plutôt que des mitaines, je suis sorti de la plongée avec les mains complètement gelées. Mon ordinateur de plongée indiquait que la température de l’eau oscillait entre deux et trois Celsius.

Les résultats obtenus m’ont assurément converti au mode TTL avec les flashs sous-marins. Je vous invite à lire le compte rendu de mes tests en cliquant sur le lien suivant : l’utilisation du mode TTL avec les flashs sous-marins.

2015/04/12

Test avec convertisseur Ikelite iTTL

Test en piscine avec le convertisseur iTTL d’ikelite

En ce dernier dimanche de mars, le mercure est toujours sous la barre du zéro, bien que le printemps soit arrivé depuis une semaine déjà. Évidemment, avec l’hiver que nous avons eu, je n’ai pas été surpris d’apprendre que les rives du Saint-Laurent aux sites printaniers que l’on fréquente habituellement sont encore bien gelées.

Si les conditions l’avaient permise, mon projet photo aurait été de documenter les détails de structure du Conestoga ou du Lock 21. Il y a longtemps que je mijote cette idée avec les épaves du Saint-Laurent. Ma motivation à réaliser ce projet est également de tester le convertisseur iTTL d’ikelite. Ce dernier permet de photographier avec mes flashs sous-marins en mode automatique plutôt qu’en mode manuel.

Ma première étape du test s’est fait  en piscine avec des objets que j’utilise dans mes cours de photographie sous-marine. Les résultats ont été époustouflants. L’exposition a été généralement constante avec seulement de très légères variations.

J’ai donc bien hâte que le printemps se fasse sentir. Je partagerai bientôt les résultats avec vous. À suivre !

2015/03/29

Fouille-roche zébré, Logperch, Percina caprodes

Toutes mes rencontres avec ce le fouille-roche zébré ont eu lieu dans la zone fluviale du Saint-Laurent, particulièrement dans les Mille-Îles, où l’on peut l’observer facilement. N’ayant pas de vessie natatoire, il coule au fond dès qu’il n’est pas en mouvement. Il se tient souvent en groupe et se laisse approcher assez facilement par un plongeur calme et patient. Il s’agit de tourner quelques pierres et il viendra inspecter espérant y trouver une larve d’insecte en guise de repas.

2015/03/15

Ikelite vient d’annoncer la sortie d’un caisson pour le nouvel appareil D5500 de Nikon !

Le D5500 est considéré comme le plus petit reflex numérique fabriqué par Nikon, ce qui le rend particulièrement intéressant pour la photographie sous-marine.

Malheureusement, Ikelite n’a pu le loger dans leur petit caisson consacré au Canon Rebel SL1. Celui du D5500 est donc un caisson standard Ikelite.

La principale amélioration du D5500 sur le Nikon D5300, la version précédente, est sa plus petite taille et l’ajout d’un écran tactile. La durée de vie de la pile a également été améliorée de manière importante, environ 25 % de plus.

2015/03/12Caisson Ikelite pour le Nikon D5500